Gestion du temps, les entrepreneures meilleures que les hommes ?

Jongler en permanence entre mille et un projets, des listes de tâche à rallonge et des rendez-vous… Voilà à quoi ressemble la vie des entrepreneurs. Un quotidien où la gestion du temps est indispensable. Pourtant dans le Grand Est, cette règle d’or peut parfois être difficile, en particulier pour les entrepreneures.

43h, c’est le temps moyen de travail hebdomadaire chez les femmes entrepreneures. C’est le résultat d’une étude menée par la Fédération des auto-entrepreneurs, publiée en mars 2022. Ainsi, savoir gérer son temps est une nécessité pour les entrepreneurs. Un domaine dans lequel les femmes excellent. “Il faut savoir s’organiser, surtout quand on est maman”, reconnait Nathalie.

Aussi, si la gestion du temps est le nerf de la guerre des entrepreneurs, les femmes bénéficieraient d’un certain avantage.

Les entrepreneures, des AS de la gestion du temps ?

Les hommes entrepreneurs ont tendance à surcharger leurs semaines. Nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à pousser la barre des 60 heures, voire des 80 heures, de travail hebdomadaire. Les femmes, elles, gèrent leur temps d’une autre manière. Loin de repousser les limites de leur temps, elles tentent davantage de l’optimiser. En d’autres termes, les entrepreneures s’emploient à caser le maximum de tâches en un minimum de temps.

Maman ou non, les femmes entrepreneures sont 62% à assurer arriver à trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle. “Aujourd’hui je peux prendre plus de temps pour ma famille, contrairement à avant quand j’étais salariée. Si j’ai envie de prendre une matinée pour accompagner mes enfants au tennis, je le peux”, explique Nathalie Grimaud-Morvillez, Fondatrice de Maman Digitale.

La gestion du temps, source de productivité

La productivité passe par la recherche de méthodes de travail plus ingénieuses pour être efficace et efficient. C’est l’idée de faire moins mais, mieux”, écrivait Onur Karapinar dans son livre « Petites habitudes, grandes réussites ».

Gérer son temps pour gagner en productivité, tel est l’objectif de tout entrepreneur. Or dans ce domaine, les femmes excelles. Selon une étude menée par Hive, une plateforme dédiée à la productivité en entreprise, elles effectueraient 10% de tâches supplémentaires sur une même période de temps. «La corrélation entre excellence organisationnelle et présence féminine est frappante», affirmait McKinsey dans une interview accordée à Capital.

Une capacité à avoir une gestion efficace du temps qui affecterait positivement le développement de leurs entreprises. Une étude menée par Women Equity Partners 2020 montrait une différence de performance de 2% au bénéfice des femmes cheffes d’entreprise. Pourtant, la gestion du temps peut parfois amener une charge mentale supplémentaire pour celles-ci.

La charge mentale, revers de la médaille

Cette faculté de gestion perpétuelle du temps est donc, un atout des entrepreneures. Une qualité productive qui cependant, peut vite tourner en charge mentale. Pour Lisa Dupuis, Coach en gestion du temps dans le Grand Est : “Une bonne gestion du temps doit également s’accompagner d’un lâché prise et se réserver du temps pour soi. Je préfère la qualité à la quantité sinon, on fonce vers le burn-out”.

Une charge mentale qui s’ajoute à celle déjà subit dans la vie privée des entrepreneures. Celle-ci touche encore aujourd’hui, 80% des femmes contre seulement 16% des hommes.

Les femmes sont des as de la gestion du temps par optimisation. Une qualité qui devient un atout quand elles se lancent comme entrepreneures. Pourtant loin de diminuer leur charge mentale, l’entrepreneuriat leur permet cependant une chose : être libre de leur temps.

Recevez nos nouveaux articles directement dans votre boîte de réception.

About the author

Journaliste Reporter d’Images pendant plus de 6 ans, j’avais envie de me tourner vers la presse écrite. Je traite principalement des sujets qui touchent à l’environnement et à l’entreprenariat féminin.

Laisser un commentaire