blue and yellow round star print textile
Photo by freestocks.org on Pexels.com

Entrepreneurs : et si vous tentiez l’Erasmus?

Tous le monde connaît l’Erasmus, le fameux programme d’échange à l’étranger proposé aux étudiants. Mais saviez-vous que les entrepreneurs aussi, peuvent en bénéficier ? Depuis 12 ans, ils sont des milliers à tenter l’expérience pour se former à la gestion auprès d’entrepreneurs expérimentés.

Ouverture d’esprit, capacité d’adaptation, apprentissage d’une langue étrangère, les avantages des séjours à l’étranger sont souvent considérés comme des valeurs ajoutées aux Cv. Pourtant si l’Erasmus fait souvent éco auprès des futurs salariés, il l’est moins dans le cadre de la création d’entreprise.

Pourtant, les entrepreneures auraient là, un atout certain. C’est en tout cas ce que prône le programme Erasmus entrepreneurs. Ainsi, des jeunes avec un projet entrepreneurial sont accueillis par des entreprises à l’étranger dans le but d’acquérir de l’expérience et développer leur création d’entreprise.“Je sortais de l’école quand j’ai décidé de monter mon projet mais je n’avais aucune idée de comment gérer une entreprise. Ce programme me semblait être une formation par la pratique” explique Lambert Dauvillier. Jeune architecte, il a passé 6 mois en échange au Portugal au sein d’une association spécialisée dans la rénovation écologique des bâtiments.“J’ai trouvé cette entreprise qui était proche du système que je voulais mettre en place. C’était une belle opportunité d’en apprendre plus”.

Erasmus-Entrepreneur, un programme européen pour favoriser l’entrepreneuriat des jeunes

L’entrepreneuriat des jeunes est de plus en plus mis en avant. En 2020, l’Union Européenne lançait son initiative «Jeunesse en mouvement». Son but : favoriser la participation des jeunes au développement de l’Europe démocratique de demain. C’est dans ce cadre, que des fonds ont été débloqués pour valoriser l’entreprenariat des jeunes.

Le programme Erasmus for Youth entrepreneurs est l’un de ses piliers. Contrairement à l’Erasmus étudiant, les participants peuvent être au chômage, anciens salariés ou encore des jeunes fraîchement diplômés. Le seul impératif ? Avoir un projet avec un business plan développé et avoir moins de 3 ans d’ancienneté. Ensuite, le candidat devra répondre à l’appel d’offre, proposé par la Commission européenne et y déposer son CV, accompagné de sa stratégie de développement. Les projets sélectionnés bénéficieront d’une aide financière pour leur installation dans le pays d’adoption. Plus de 45 pays sont ainsi couverts par le programme.

Erasmus entrepreneurs, l’échange avant tout

Si les jeunes entrepreneurs viennent chercher de l’expérience, l’échange est aussi à double sens. Pour Laurent Dauvillier, c’était d’apporter son expertise : “ L’association travaillait avec une autre association qui développait des matériaux de construction biosourcés. Mon mentor m’a appris la gestion de manière stricte, quand la deuxième était plus basée sur l’expérimentation. Deux points que je voulais retrouver dans mon propre projet. Et moi, j’apportais mon expérience d’architecte français”.

Si le principe est l’échange, parfois l’expérience peut être vécue différemment : “Je voulais rencontrer des artisans qui ont un savoir-faire et proposer des produits différents de ce qui est proposé dans le pays. En échange, je leur apportais mes connaissances en communication et sur un logiciel que j’avais étudié. Mais j’ai la sensation de leur avoir apporté davantage et de ne pas avoir pu réellement acquérir de l’expérience pour monter mon projet”. Même si l’échange est positif, Joana déplore tout de même certaines dérives. “Contrairement à nous, les entreprises peuvent participer aux programmes plusieurs fois. Ils ne cherchent pas tous cette notion d’échange. Certains en profite pour avoir de la main d’œuvre facile et pas cher”

Comme disait la romancière Madeleine Ferron “L’expérience, c’est encore le meilleur des enseignements”. Alors entrepreneurs, entrepreuneures, n’attendez plus ! Tentez l’expérience Erasmus à l’étranger pour développer votre projet. 

About the author

Journaliste Reporter d’Images pendant plus de 6 ans, j’avais envie de me tourner vers la presse écrite. Je traite principalement des sujets qui touchent à l’environnement et à l’entreprenariat féminin.

Laisser un commentaire