Delphine, fondatrice de Yourself Strasbourg
Photo© Yourself Strasbourg

Delphine Jaskulski : «Yourself, c’est aussi faire prendre conscience aux consommateurs des bienfaits de la nature !»

Delphine est une aficionado des produits naturels. Ancienne préparatrice en pharmacie, avec une spécialité en aromathérapie, c’est tout naturellement qu’elle décide de changer de voie. Elle a ouvert, en 2021, une boutique 100% naturelle et éthique : Yourself. Un concept store à l’emprunte marquée où les consommateurs peuvent aussi préparer leurs propres produits cosmétiques bio et écoresponsables, en toute transparence.

  1. 1- Delphine, peux-tu expliquer à nos lectrices pourquoi tu as créé Yourself ?

C’est très simple (rires) ! : Yourself pour le « Do it Yourself ». J’avais envie de montrer qu’on peut « faire soi-même », tout en ayant un nom qui parle et exprime le « home made ». J’ai privilégié l’anglais pour toucher une plus grande clientèle.

Son utilisation suppose que l’on peut faire ses propres cosmétiques, dans ma boutique. D’où le double concept de celle-ci : vente de produits bio et écoresponsables, et ateliers. Je voulais vraiment un concept innovant (sourire). Ainsi, les clients peuvent acheter dans la boutique leurs propres matières premières, après un atelier. Ça évite les commandes Internet et la pollution au quotidien. Là, ils ont tout sur place !

J’avais aussi à cœur d’internationaliser mon projet. D’ailleurs mon choix de marque vient principalement du fait qu’à Strasbourg, nous avons une population cosmopolite. Nous sommes proches de la frontière, je voulais donc que tout le monde puisse le comprendre. Je souhaitais que Yourself parle à tout le monde.

  • 2- Comment t’es venue cette idée de Do it Yourself ?

Très simplement (sourire) ! J’étais préparatrice en pharmacie avant d’ouvrir ma boutique. Spécialisée dans l’aromathérapie. Ce côté naturel, les plantes, les soins, c’était quelque chose que je côtoyais au quotidien. Du coup, c’était presque une évidence ! Je voulais que dans le concept même de Yourself, les plantes soient au cœur des préparations cosmétiques.

Presque une évidence ? C’est-à-dire ?

En vérité, j’ai eu besoin d’un coup de pouce pour me lancer (rires). Ce qui m’a conforté dans mon choix, c’est que j’ai participé avec mes soeurs à un atelier « DIY ». J’ai adoré ! Je me suis pleinement retrouvée là-dedans. C’était une évidence de créer un concept pareil à Strasbourg. D’autant plus qu’à l’époque, il n’y avait pas de boutique comme celle-ci ici.

Mais c’est surtout l’une de mes sœurs qui m’a poussée à créer Yourself (sourire) ! C’est elle, la première, qui m’a vue dans cette voie. Elle a fait le lien entre l’atelier que nous étions en train de faire et les conseils en aromathérapie que je prodiguais en pharmacie. Elle a réussi à mettre en lumière, une passion que je refoulais depuis quelques années maintenant.

Et c’est vrai ! J’ai toujours adoré donner des conseils sur la naturopathie, l’aromathérapie… Mais je ne m’étais jamais posée la question de si je voulais et pouvais faire autre chose que mon métier de base. Comme quoi (rires) ! Du coup, je me suis dit : « Pourquoi pas moi ! » (sourire).

  • 3- L’authenticité et le naturel sont des mots qui résonnaient déjà en toi, lorsque tu étais salariée. Aujourd’hui, est-ce que tu dirais que ce sont les mots qui définissent qui tu es et ton entreprise ?

Oui, clairement (sourire) ! Je veux vraiment être au cœur de la nature et travailler des produits bruts que l’on ne trouve pas partout. J’ai à cœur, vraiment, de les intégrer dans mes produits finis tout en respectant la nature.

Nous sommes loin de soupçonner tous les bienfaits de celle-ci ! Pour ce qui me concerne, je l’ai testé dans le médical. Je lui ai trouvé de superbes vertus qui pouvaient compenser l’allopathie, plus chimique – quand bien-sûr, cela était possible et avec une extrême vigilance ! -. C’est là que j’ai eu une prise de conscience : si l’on arrive à avoir des résultats, pourquoi ne pas l’essayer dans autre chose ?

Pourquoi alors, ne pas l’utiliser dans nos produits du quotidien et sans risque ? J’ai donc choisi de l’utiliser dans les cosmétiques. Dans des produits que nous utilisons tous : dentifrices, crèmes, déodorants…

  • 4- Est-ce qu’il y a, au fond, une volonté de tendre vers des produits plus sains pour la santé ?

Exactement (sourire) ! Et ça passe aussi par la transparence des produits. C’est une demande qui croît de jour en jour. Les consommateurs commencent à comprendre qu’il y aurait peut-être plus d’intérêt à consommer mieux et à tendre vers le mieux-vivre.

Cette transparence des produits, je la recherchais comme consommatrice. C’est devenu une valeur forte de mon entreprise. Nos produits sont donc principalement « made in France » (sauf quelques matières premières non produites ici, comme le beurre de karité…).

Et pour tous mes produits, j’ai voulu une transparence et une traçabilité sans faille. Je ne veux pas de produits dont les conditions humaines et de travail sont douteuses. Pour moi, c’est extrêmement important ! Si je ne trouve pas cette traçabilité et si l’éthique n’y est pas, je ne propose pas les produits en atelier, ni en boutique.

Aujourd’hui, je suis fière de dire que mes produits sont 100% éthiques et que je travaille avec des petits producteurs. Ce sont des valeurs que j’aime divulguer pendant les ateliers DIY. Et ça plaît !

Parfois même, il y a des prises de conscience qui se font pendant les ateliers. Et ça, c’est une grande fierté ! Si je peux mettre ma petite pierre à l’édifice et aider les gens à prendre conscience qu’il faut modifier notre façon de consommer… J’en suis heureuse !

  • 5- Justement, si on reste sur l’enseignement et la prise de conscience : quels conseils donnerais-tu à des entrepreneures ?

D’oser : croire en soi et en son ambition. Une femme a déjà plusieurs casquettes au quotidien, donc pourquoi pas celle de cheffe d’entreprise ? Après, la question de l’entourage est très importante aussi. La route est longue, il faut s’armer et être bien entourée pour affronter la création d’une entreprise.

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boîte e-mail.

About the author

Je suis la fondatrice et la Dirigeante d'Entre'Elles webzine. Après plusieurs années en presse écrite régionale, presse web et Communication, je me suis lancée dans l'aventure entrepreneuriale avec pour but de remédier à l'invisibilité des femmes dans les médias.

Laisser un commentaire