Metz Arts au féminin ou l’art de promouvoir les femmes artistes !

« Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose” disait Jacques Brel. Il n’en fallait pas plus à Marie-Claude Delesse. À 77 ans, cette artiste Mosellane vient d’ouvrir sa première galerie d’art dédiée aux femmes.

Des murs blancs… Une dizaine de toiles représentent des scènes de vie dans les rues de Metz, des portraits réalistes d’inconnus et d’autres plus abstraits. La nouvelle galerie du centre ville de Metz est tout ce qu’il y a de plus classique, si ce n’est ce nom évocateur qui lui a été donné : MetzArts au féminin.

Et pour cause, les tableaux proposés sont exclusivement peints par des femmes. “Il y a quelques années, avec une vingtaine de mes élèves, j’ai créé une association de femmes peintres, sculptrices et dessinatrices. On voulait vraiment promouvoir les femmes dans l’art parce qu’au final, les femmes souffrent d’un grand manque de visibilité. C’est en grande partie pour ça que j’ai monté ce projet de galerie” explique Marie-Claude Delesse.

En mai 2020 donc, cette communauté de femmes se lancent. Les membres se cotisent pour payer le loyer et se relaient bénévolement pour faire tourner la boutique. 

Une galerie d’art féminine en pleine pandémie

Il en fallait de la volonté pour ouvrir en pleine crise de la Covid !: « On devait ouvrir début avril mais il y a eu le 1er confinement. Tout le monde me disait que j’étais folle de faire ça maintenant. On n’a pu ouvrir que 2 mois après. Finalement, ça a cartonné ! En l’espace de 10 jours, on a pu rembourser nos loyers. Je pense que les gens avaient besoin d’un peu de gaîté”.

Ce qui attire les passants? Peut-être le plaisir de retrouver de la couleur en ces temps gris et pluvieux ou la nostalgie d’un passé inconscient, pas si lointain. C’est aussi probablement la curiosité de voir se créer un nouveau commerce, quand beaucoup d’autres ferment. Et le concept plaît. Les visiteurs n’hésitent pas à le faire savoir : « Vous avez du talent. C’est super ce que vous faites » interpelle une femme, en passant devant le local.

Pour Marie-Claude Delesse, comme pour Jacques Brel, “le talent c’est avant tout d’avoir l’envie. Le reste, c’est du travail”. Un principe qu’elle enseigne à ses élèves. 

L’art d’avoir confiance

Après 30 ans dans la peinture, Marie-Claude a constaté une chose. Les femmes ont plus de mal à se lancer : “Souvent, on s’interdit des choses parce qu’on croit qu’on en est pas capable. Et beaucoup de mes élèves ont des difficultés à attaquer leurs premières toiles à cause de ça. Mais pour moi, l’échec c’est ce qui nous permet d’apprendre. D’ailleurs, mon maître [François Legrand] disait que l’esquisse est faite pour être raté”. Pour elle, “Il faut oser dans la vie”.

Si elle se permet de le leur dire en toute désinvolture, c’est parce qu’elle aussi, a eu besoin de courage il y a 30 ans, quand elle a commencé à peindre ses premières toiles. Des peintures et des rencontres qui l’on amenée à exposer du Gers au Grand Palais, à Paris.

Alors pour leur donner confiance, Marie-Claude leur apprend les techniques. Ses sujets favoris ? La peinture de rues pleines de vie et les portraits. Il n’est d’ailleurs pas rare, de la voir avec ses élèves prendre le chevalet pour aller peindre les péniches ou les passants. Un petit bout de femme de caractère, aux yeux rieurs, dont la carrière a commencé par un évènement pénible.

Peintures de scènes de vie à Metz de Marié-Claude Delesse

Un choix de vie

Malgré les épreuves de la vie, Marie-Claude n’a rien perdu de sa ferveur. Elle aime de chaque épreuve pour en tirer le meilleur. La MetzArt au féminin, elle l’a d’ailleurs lancé après son deuxième cancer. Comme un exutoire !

Pour le moment, Marie-Claude a pris un bail éphémère, jusqu’en janvier 2022. Mais elle est confiante. L’engouement, elle l’a ressenti dès l’ouverture de la galerie et le ressent encore aujourd’hui. Son projet, elle espère qu’il marquera un changement dans l’histoire de l’art. Plus largement, que cet enjeu féministe permettra de développer à Metz – et plus largement en France- , le talent et l’art au féminin.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

About the author

Journaliste Reporter d’Images pendant plus de 6 ans, j’avais envie de me tourner vers la presse écrite. Je traite principalement des sujets qui touchent à l’environnement et à l’entreprenariat féminin.

Laisser un commentaire