Christine Doppler, assistante en temps partagé
Photo© Christine Doppler

Christine Doppler : « Le temps partagé fait gagner de l’argent et du temps aux entreprises ! »

Christine Doppler est assistante administrative en temps partagé. Cette alsacienne aux multiples compétences, dédie son temps de travail aux petites et moyennes entreprises. Son leitmotiv ? : les aider dans leur quotidien, pour leur permettre de gagner du temps et de l’argent.

  1. Christine vous êtes aujourd’hui à votre compte et vous proposez à vos clients, du temps partagé. Qu’est-ce que cela signifie ?

Le temps partagé, c’est apporter une solution à des entreprises dans le besoin. J’entends par là, des services comme l’administratif, la finance, le commercial, la comptabilité à des entreprises qui n’auraient pas les moyens d’employer. Ici, la différence réside dans le fait que mes clients ne m’embauchent pas et que je ne travaille pas pour eux à temps pleins. Ils ont plutôt un service à la carte : 2h ou 10h dans la semaine… .

Ainsi, l’avantage du temps partagé est qu’il apporte une certaine souplesse aux entreprises. Ce sont des horaires modifiables, des charges allégées et surtout, une gestion RH plus souple.

Donc si je devais résumer, je dirai que le temps partagé est avant tout une solution flexible et ponctuelle, sur courte ou longue durée, pour des petites et moyennes entreprises. Pour les chefs d’entreprise, c’est une façon de faire tourner l’entreprise sans se mettre en difficulté et de se concentrer sur leur cœur de métier. C’est un réel avantage pour eux !  

2- Donc votre rôle, c’est de faire gagner du temps et de l’argent aux petites et moyennes entreprises grâce à votre expertise ?

Oui, tout à fait (sourire) ! Etant donné que je maitrise des sujets qui restent épineux pour la plupart des chefs d’entreprise, je leur fais gagner du temps et de l’argent. Je maitrise l’aspect administratif des dossiers, ce qui est un gros atout pour ces derniers. Plus besoin de faire de longues recherches ! Je suis là pour faire ces tâches, aller à l’essentiel et les traiter plus facilement. Et aussi, la partie commerciale. Ainsi, ils n’ont pas besoin de « perdre du temps » à démarcher, relancer, suivre les dossiers de leurs clients. Je le fais pour eux !

J’ai aussi une expertise financière, due à mes 14 ans de salariat dans le milieu bancaire. J’ai donc une certaine aisance quant à la gestion des comptes et de la trésorerie. Je me dois de leur faciliter la compréhension et de faire le nécessaire pour réaliser les tâches qu’ils me confient. On ne peut pas être bons partout, on ne peut pas tout savoir… Je suis donc là, pour les aider dans leur quotidien de chef d’entreprise.

Aujourd’hui, je propose mon accompagnement aux entreprises comme aux particuliers, afin de leur libérer du temps, pour qu’ils gagnent plus d’argent. C’est là ma force !

3- Est-ce que le temps partagé est quelque chose de commun dans le monde de l’entreprise ?

C’est une question triviale ! Le métier, par lui-même, se pratique dans le milieu de l’entreprise. Par contre, on en entend rarement parler. C’est bien dommage, vue les avantages que cela apporte aux petites et moyennes entreprises.

4- Du coup, est-ce que vous diriez que vous représentez les assistantes administratives de demain ? Pensez-vous que le métier va être amené à se développer ?

Oui, c’est ça (sourire) ! C’est une forme de métier qui tend à se développer, puisqu’on le trouve déjà dans plusieurs secteurs d’activité : le commerce, la gestion, la communication, l’administratif… Mais c’est une forme de métier qui est souvent plus demandée par les petites structures.

Je pense vraiment que le temps partagé va devenir un métier phare dans le futur. J’en suis persuadée ! Surtout aujourd’hui, avec la crise Covid, les entreprises n’ont pas forcément les moyens d’embaucher. C’est une bonne alternative pour eux. Ça leur permet de continuer de maintenir leur entreprise à flot, tout en ayant moins de frais à engager.

Le temps partagé mérite donc d’être connu et surtout, doit permette aux entreprises d’avoir des postes essentiels au bon fonctionnement de celles-ci. Il permet aux chefs d’entreprise de souffler.

5- Si vous aviez un conseil à donner à des femmes, qui comme vous, souhaiteraient faire valoir leur expertise en temps partagé, quel serait-il ?

De bien définir leur offre : c’est important de répondre à un besoin dans ce type de service. Il faut d’ailleurs, bien étudier son marché pour établir des tarifs qui soient en accord avec son domaine. Il faut surtout être flexible, pour s’adapter aux contraintes de ses clients. Pour moi, c’est la base de toute aide. Enfin, il faut connaitre ses limites et osez dire non, lorsque cela s’impose.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

About the author

Je suis la fondatrice et la Dirigeante d'Entre'Elles webzine. Après plusieurs années en presse écrite régionale, presse web et Communication, je me suis lancée dans l'aventure entrepreneuriale avec pour but de remédier à l'invisibilité des femmes dans les médias.

Laisser un commentaire