Capital Grand Est accueille la région
Photo© SofyLayla, Pixabay, CC0

Capital Grand Est accueille la région comme actionnaires

Depuis un an maintenant, les entreprises du Grand Est subissent la crise. Pour permettre de relancer la croissance, Capital Grand Est accueille dorénavant, la région Grand Est à son capital.

Capital Grand Est est une société régionale de capital d’investissement, indépendante et agréée par l’AMF, avec plus de 110 millions d’euros d’actifs. Son but, depuis 2012, est d’accompagner des PME et des startups du territoire Grand Est, ainsi que de Bourgogne-Franche-Comte.

Leurs valeurs sont basées sur les relations humaines, l’intégrité, leur expertise industrielle et leur culture entrepreneuriale, leur responsabilité sociale et environnementalé, ainsi que leur actionnariat. Pour eux, la recherche de développement et la création de valeurs sont indissociables des actions responsables. Leur but est d’encourager un maximum la croissance durable, pour un impact positif sur les entreprises qu’elle accompagnent.

Ainsi, l’accueil de la région Grand Est comme nouvel actionnaire est une nouvelle étape dans le soutien aux entreprises régionales. Notamment pour les entreprises innovantes, pendant une période ou la recherche de fonds propres est plus difficile.

Un capital de confiance

Cet engagement n’est donc qu’une première étape. Il renforce les liens entre les acteurs du financement, suite aux orientations définies par le Business Act Grand Est et les entreprises de la région. Pour cela, un soutien financier à hauteur de 500 millions en fonds propres ou quasi propres est débloqué :

  • Croissance Z. Un fond d’investissement en capital de développement. Doté de plus de 40 millions d’euros. Son objectif ? Réaliser des opérations de capital de développement, de capital de transmission et de capital d’innovation technologique, à travers des tickets d’investissements compris entre 1 et 3 millions d’euros. Ce fonds s’inscrit pour le tissu industriel et le commerce de PME de la région, dont les projets ont un impact économique et positif pour le Grand Est ;
  • le Cap Innov’Est 2. Il est un fond d’amorçage doté de 40 millions d’euros. Sa stratégie est axée sur les jeunes entreprises innovantes, à fort potentiel de développement. Notamment celles dans le secteur de la santé, de la transition énergétique, de l’environnement, de l’industrie 4.0 et de l’intelligence artificielle. Il interviendra avec des tickets compris entre 250 000 et 4 millions d’euros.

Pour aider a la relance de la croissance, la société Capital Grand Est renforce ses rangs. Avec deux fonds financiers dédiés, cette dernière espère promouvoir les entreprises innovantes.

About the author

Je suis la fondatrice et la Dirigeante d'Entre'Elles webzine. Après plusieurs années en presse écrite régionale, presse web et Communication, je me suis lancée dans l'aventure entrepreneuriale avec pour but de remédier à l'invisibilité des femmes dans les médias.

Laisser un commentaire