60 000 rebonds aide les entreprneurs en faillite

60 000 rebonds : bientôt une antenne en Champagne-Ardenne ?

La branche du Grand-Est, de l’association 60 000 Rebonds, prévoit de s’implanter en Champagne-Ardenne d’ici à 2021. Sous réserve de trouver des bénévoles, l’association souhaite aider les entrepreneures qui ont fait faillite, à se reconstruire, se reconvertir ou bien à créer une nouvelle entreprise.

Actuellement basée à Strasbourg (Bas-Rhin), l’association 60 000 Rebonds accompagnent 18 entrepreneurs qui ont fait faillite. Depuis la crise de la Covid-19 qui a clairement dégradé le tissu économique, l’association souhaite se développer vers l’Ouest. Pour cela, elle souhaite ouvrir des antennes dans plusieurs grandes villes du Grand Est d’ici à 2021 : à Mulhouse (Haut-Rhin), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Metz (Moselle), Reins (Marne) et à Troyes (Aube). Sous réserve, bien sûr, de trouver des bénévoles pour les y aider.

Pourquoi 60 000 Rebonds se développe ?

Comme le souligne Annick Sittler, Responsable de l’association dans le Grand Est pour France3 région, « la crise économique a fortement impacté les entreprises ». Conséquence qui a augmenté l’activité de 60 000 Rebonds qui a dû se réinventer en proposant un accompagnement plus digitalisé et en amont de la faillite des chefs d’entreprise. Traditionnellement, l’accompagnement de l’association se fait grâce à des bénévoles : coachs, parrains et marraines, en présentiel.

Une ouverture possible en Champagne-Ardenne, en 2021 ?

Des bénévoles qu’il faut avant toute chose, trouver dans les régions d’implantation des antennes. Malheureusement pour Troyes et Reims, l’association ne les pas encore trouvés. D’où la date approximative d’ouverture des deux antennes, en 2021. Toutefois pour répondre aux éventuelles demandes d’accompagnement, 60 000 Rebonds propose un accompagnement à distance (un accompagnement somme toute important puisque rappelons-le, un chef d’entreprise n’a pas le droit aux allocations chômages en cas de faillite Ndlr.). Selon Annick Sittler, « les entreprises ont eu une bulle d’air ». Notamment grâce aux différents dispositifs exceptionnels d’aides financières mis en place par l’État. Pour autant cela n’empêchera pas la grande vague de faillites, attendue aux alentours du premier trimestre 2021.

Un accompagnement au rebond, gratuit

Pour faciliter le rebond et permettre une reconstruction personnelle des entrepreneurs, l’accompagnement de l’association 60 000 Rebonds est entièrement gratuit. Cette démarche est soutenue par la CCI (Chambre du Commerce et de l’Industrie), le Medef (Mouvement des Entreprises de France), les juges des tribunaux de commerce, des chefs d’entreprise et des DRH. Ensemble, ils sont des acteurs importants de l’ancrage local de l’association.

Néanmoins pour se faire accompagner, il faut en faire la demande. L’association ne démarche pas les entrepreneurs en faillite. Dans ce cadre de l’accompagnement au rebond, l’association propose :

  • de l’écoute ;
  • du conseil juridique ;
  • de l’aide à la reprise d’entreprise ;
  • du management de transition, en ouvrant aux accompagnés un réseau de contacts, pour leur permettre d’intégrer une nouvelle entreprise.

En aucun cas toutefois, 60 000 Rebonds propose une aide psychologique. Le principal but de l’association reste de faire changer le regard des gens sur l’échec et de faire en sorte que les entrepreneurs réussissent le « deuil » de la perte de leur entreprise.

Avec la crise de la Covid-19 et l’augmentation des entreprises en faillite, l’association 60 000 Rebonds tend à se développer et à accompagner les entrepreneurs de l’Ouest, du Grand Est. Pour ce faire, elle recherche activement des bénévoles afin d’ouvrir ses antennes. Pour 60 000 Rebonds, l’urgence est d’accompagner au mieux les entrepreneurs qui subissent de plein fouet la crise.

Laisser un commentaire