Logo FCE Facebook

FCE implante une délégation régionale dans le Grand Est

L’association FCE (Femmes Chefs d’Entreprise) ouvre cette année, une délégation régionale dans le Grand Est. Ceci, de façon à se faire connaitre à l’échelle régionale, mais aussi dans le but de toujours plus fédérer et accompagner les femmes dirigeantes d’entreprise. Que ce soit dans leur vie personnelle ou bien dans leur vie professionnelle.

Créée pour répondre à un besoin toujours plus croissant des femmes, dans le domaine de la création d’entreprise, l’association FCE compte aujourd’hui plus de 150 adhérentes sur le territoire Grand Est. Pour gagner en visibilité mais aussi en notoriété, et dans l’objectif de toujours plus aider les femmes à créer leur entreprise, l’association a donc décidé d’ouvrir une délégation régionale.

Femmes Chefs d’Entreprise, c’est quoi ?

L’association Femmes Chefs d’Entreprise, plus connue sous le sigle FCE, est une association apolitique et indépendante, créée en 1945. Elle fédère aujourd’hui, pas moins de 2 000 entrepreneures en France. Depuis quelque temps maintenant, le réseau d’accompagnement se structure en délégations régionales. Elles-mêmes composées, de délégations territoriales.

Pour la région Grand Est, la délégation régionale – nouvellement présidée par Michelle Kunegel (Présidente de LK Tours Europatours, dont le chiffre d’affaires a atteint en 2019, 31 millions d’euros) – , se compose des délégations territoriales de Mulhouse, de Colmar et de Strasbourg. En plus des délégations de Champagne Ardennes.

Une délégation régionale, pourquoi faire ?

La création de délégation en région a pour objectif de faire connaitre le réseau d’accompagnement. De cette façon, FCE continue son maillage territorial, tout en continuant à accompagner la création de nouvelles délégations territoriales. Pour FCE, se faire connaitre auprès des institutions est un objectif, mais se faire connaitre des entrepreneures reste primordial.

Particulièrement depuis la crise sanitaire et le confinement, qui ont amené des conditions encore plus difficiles pour les femmes entrepreneures. Notamment au niveau du pilotage de leur entreprise. Les entrepreneures se sont vues gérer plusieurs rôles en même temps, mettant ainsi en péril leur entreprise :

  • difficulté à concilier vie personnelle et vie professionnelle
  • peu de ventes…

Ainsi aujourd’hui, 30% des entrepreneures se poseraient la question de poursuivre leur activité. Le but de FCE est donc d’aider ces femmes à entreprendre.

Aider à entreprendre

Pour cela, l’accompagnement de FCE se fonde sur deux piliers : le partage d’expérience entre les chefs d’entreprise, mais aussi le besoin de rompre avec la solitude de l’entrepreneure. Ainsi, le réseau mise sur le développement personnel des entrepreneures et le développement économique de leurs entreprises, à travers des commissions thématisées. C’est d’ailleurs pourquoi à l’échelle locale, FCE continue de participer au programme Ailes à Elles. Un programme lancée ce mois-ci par la ville de Mulhouse et la Technopole Mulhouse, en partenariat avec la Maison de l’emploi, la Formation de Mulhouse et Alsace Active.

Parallèlement, l’association tente d’inciter à la prise de responsabilité des femmes dans les organisations décisionnelles et de représentation.

L’association Femmes Chefs d’Entreprise est un des plus anciens réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise, pour les femmes. D’abord national, le réseau tend à se développer en région à travers différentes délégations. Actuellement sur le lancement d’une nouvelle délégation régionale dans le Grand Est, celle-ci aura pour objectif de rendre encore plus visible l’association et d’aider toujours plus les entrepreneures.

Laisser un commentaire