Business Act, démarche économique pour sauver le Grand Est

Le Business Act : la bouée de sauvetage de l’économie du Grand Est ?

Les Services de l’État et de la région Grand Est ont initié, aux côtés des acteurs économiques de la région, un plan de sauvetage de l’économie, appelé le « Business Act ». Voté en séance plénière au sein du Conseil régional, le 9 juillet dernier, ce nouveau plan post-Covid s’articule autour de 3 axes majeurs : l’écologie, la transition numérique et l’industrie.

Face à la crise de la Covid-19 et face à la crise économique que la région Grand Est traverse, l’État ainsi que la région ont décidé d’initier un plan de sauvetage de l’économie. Cette démarche s’organise en 4 étapes et propose l’aboutissement de plusieurs projets.

Business Act : faire de la région Grand Est, une terre de transitions

Le « Business Act », grand plan de sauvetage mis en place par la région avec l’État, se développe sur 3 axes précis :

  • la performance et la transformation industrielle ;
  • la transition écologique et énergétique, très attendue par les citoyens et un des impératifs de l’Union Européenne ;
  • la transformation numérique comme levier de compétitivité, nécessaire pour les secteurs du Grand Est.

À ces 3 axes se rajoutent plusieurs autres objectifs transverses, dont celui de donner « envie de Grand Est » et de faire découvrir les pleins potentiels industrielles, culturelles et touristiques du territoire. Sans oublier à cela, d’adapter l’ingénierie financière à l’ambition, en s’assurant de la disposition des fonds nécessaires. Tout en s’appuyant, bien sûr, sur des actions de veille et de lobbying.

L’objectif de ce plan est donc bien de faire de la région Grand Est, une terre de transitions. De faire de la région un territoire d’audace, d’anticipation et d’innovation et une référence au cœur de l’Europe.

Concrètement, c’est quoi le Business Act ?

Pour réussir cette relance économique, le Business Act prévoit de relier les différentes initiatives de relance européenne et nationale avec les stratégies régionales. Ceci pour créer un maximum de synergies. Grâce à cela, la région pourra intégrer rapidement le meilleur de la révolution numérique, environnementale et industrielle et pourra mieux comprendre le cadre macro-économique mondial et européen, sur lequel s’inscrit la démarche.

Concrètement, le Business Act c’est :

  • 4 Masterclass ;
  • un groupe contact ;
  • un comité de Sages ;
  • 22 groupes thématiques ;
  • des contributions libres.

Tout ceci, dans le but de redonner confiance aux salariés, aux producteurs et aux consommateurs comme aux touristes. De donner envie du Grand Est, en jouant la carte du collectif et du solidaire. À la suite de cette démarche, plusieurs projets verront le jour :

  • 80 actions concrètes seront attendues ;
  • 40 projets structurants naîtront ;
  • 11 mesures de simplification devraient exister.

Suite à la crise de la Covid-19, l’État en collaboration avec la région Grand Est a mis sur pied une démarche pour sauver l’économie. Grâce au « Business Act », axé sur 3 thématiques majeures, le territoire alsacien fait peau neuve et tente d’activer la relance économique.

Laisser un commentaire