La vente en ligne, le nouveau business des producteurs

Coronavirus : comment la crise a réinventé le business des producteurs ?

Depuis mars dernier, les producteurs locaux ont dû s’adapter à la dure réalité de la crise. L’interdiction des marchés et la fermeture du monde de la restauration ont donné l’idée à certains producteurs de « se réinventer », en se tournant vers le e-commerce. Une façon de continuer de vendre et de trouver un semblant de stabilité en ces mois compliqués.

La crise du coronavirus a forcé plus d’une entreprise à se réinventer pour survivre. Beaucoup se sont donc tournées vers des prestations de services en ligne, tentant ainsi de contrecarrer les effets du confinement et de la crise économique. Et les producteurs l’ont bien compris : pour survivre, la présence en ligne est primordiale. Beaucoup de producteurs ont donc créé des sites e-commerce ou bien ouvert des pages sociales pour vendre leurs produits.

La vente en ligne, la solution à la crise ?

Le gros défi des producteurs en cette période de crise a été de trouver d’autres canaux de distribution et de vente. Habitués à vendre sur les étales des marchés, a la grande distribution ou bien commerçant avec la restauration, les producteurs ont dû rebondir et trouver une solution pour vendre les récoltes, alors même que le pays était à l’arrêt. Ainsi pour survivre, les producteurs se sont tournées vers Internet : quand certains ont choisi de communiquer et d’être présents sur les réseaux sociaux, d’autres encore, se sont tournés vers la création d’un site e-commerce.

Les avantages de la vente en ligne

Certes la création d’un site e-commerce et la gestion de pages sociales ont un coût (qu’il soit en temps homme ou financier), mais le retour sur investissement est palpable, voire quantifiable pour certains producteurs. Ainsi grâce au e-commerce, les producteurs peuvent aujourd’hui vendre en ligne, sans aucune obligation d’ouvrir un point de vente, et donc amoindrir les effets de la crise. Une solution qui a fait ses preuves pendant le confinement et qui continue de démontrer son efficacité encore aujourd’hui. Car la vente en ligne, qu’elle soit en e-commerce ou bien en social selling (vente en ligne), est une solution multiple :

  • privilégier le circuit-court, ce qui permet aux consommateurs d’avoir accès à des produits de meilleure qualité, pour moins cher;
  • permettre une meilleure organisation. Avec les solutions qui existent aujourd’hui, les producteurs peuvent organiser leurs tournées de livraison, indiquer les adresses de points relais et automatiser le suivi des commandes ;
  • augmenter sa visibilité et par extension, ses ventes.

Difficile pour les producteurs de vendre en cette période de crise sanitaire, en circuit classique. Et pour cause, la moitié de leur chiffre d’affaires repose sur les marchés et les ventes aux restaurateurs. Ainsi pour rebondir, certaines ce sont lancer dans la vente en ligne : en e-commerce ou bien en réseaux sociaux. Un tournant dans ce secteur d’activité, puisque jusque-là, les producteurs n’étaient pas nombreux sur le marché de la vente en ligne. Une façon donc de réinventer son business.

Laisser un commentaire